140926 - MOUNTAIN MEN @ LE SCARABÉE - LA VERRIÈRE (78)





Bouche bée !

Voilà à quoi pourrait se résumer ce report, en fait j'ai pris une telle claque pendant ce concert que pendant un bon bout de temps, je n'ai pas su quoi écrire d'autre mais cher public, il m'était impossible de ne pas développer un peu, on aurait pu prendre pour de la paresse ce qui n'était que que de la béatitude. Il faut le dire, il y a longtemps que je n'ai pas ressenti ça à un concert et pourtant j'en ai suivi un paquet.

Mountain Men, ce sont 2 individualités qui se sont rencontrées en 2005 au cours d'un jam et depuis l'aventure Mountain Men ne s'est pas interrompue, reconnus dans leur spécialité le Blues jusqu'à ce qui est un peu la Mecque de la spécialité : Memphis.
Au delà du blues, ce qui caractérise ce groupe c'est le Live, qu'ils défendent des classiques du blues, leurs propres compositions ou comme ce soir des reprises de Brassens, ils y mettent la même énergie, le même charisme et ils emmènent tout le monde avec eux.

Sur scène, leur set peut sembler minimaliste : Mat à la voix/guitare et Iano à l'harmonica mais quand Mat se met à jouer en s'accompagnant de sa voix toute en rondeur, toute en puissance et que Iano, avec des airs de héros des Monthy Python, prend son harmonica, on se rend compte que la simplicité paye.




Demandez à ceux qui ce soir là ont eu la larme à l’œil lorsqu'ils ont entonnés « les passantes ». Ce soir là, il y avait un troisième personnage présent sur scène, c'était Brassens que les Mountain Men ont défendu avec sincérité mais pas de manière servile : il l'ont interprété de la meilleure des manières qui soit : en y mettant leur personnalité.

Leur set n'est pas figé et selon l'inspiration du jour, ils ajoutent, retirent ou intervertissent des morceaux pour coller à l'ambiance, n'hésitant pas à ajouter une chanson de Brel au milieu, et Iano qui n'était pas au courant improvise à l'harmonica : moment magique.
Comme vous l'aurez compris, je fut conquis et d'autant plus lorsque l'on découvre que les membres du groupes sont aussi disponibles et sympathiques après et avant le concert que talentueux pendant.

Vraiment, je ne regrette pas d'avoir fait les 200km entre Reims et la salle du Scarabée (https://www.facebook.com/le.scarabee) à la Verrière qui soit dit en passant, nous a accueilli de fort belle manière.

Pour suivre leur actualité et ne pas rater une date près de chez vous : https://www.facebook.com/mountain.men.officiel

Pour conclure, à la manière de Georges : « Ce serait sans doute mentir par omission de ne pas dire que je leur dois quand même une heure authentique de vrai bonheur.. »





























Jean Philippe Trotier



A écouter et à découvrir ici :







3 commentaires :

barefoot iano a dit…

yo jean philippe,
magnifiques tes images.
merci de nous avoir partagé ça.
amitiés,
iano

Jean Philippe TROTIER a dit…

De rien Iano.

ce fut un plaisir.


Jean Philippe

Anonyme a dit…

Magnifique reportage en images.
j 'ai découvert les "Monten" il y a 2 ou 3 ans en première partie d'un concert et...comme toi, quelle calque !
depuis je les suis de très près et... toujours le même plaisir

nononima