151029 - NEDEAH @ LA BOULE NOIRE - PARIS


Jeudi soir 25/10, direction la boule noire, sympathique petite salle concert situé au cœur de Paris... Qui dit au cœur de Paris, dit embouteillage, dit difficulté à se garer, tant et si bien que j'ai réussi à rater la première partie et cette arrivée tardive se combine avec une salle pleine pour m’empêcher d'arriver facilement au pied de la scène. Un peu énervé le Jean Philippe mais bon avec quelques sourires et quelques pardons et en espérant n'avoir pas trop écrasé de pied, j'arrive à me faufiler jusqu'au Graal : le bord de la scène.... Merci à tous les buveurs de bière de m'avoir fait un peu de place.


Après cette longue introduction, il serait temps de parler du concert de Nadéah, c'est quand même le plus important et autant vous le dire, ce concert m'a fait oublier les petits tracas qui l'ont précédés car la miss a un vrai talent pour vous emmener dans son monde aux sonorités souvent rocks, parfois plus acoustiques et quelque fois franchement punks en alternant guitares et clavier. Un sacré mélange qui passe très bien avec un beau charisme, une belle énergie et une dose d'humour pendant les intertitres.

Une petite anecdote trouvée sur Wikipédia : « À 18 ans, elle part pour Londres, mais après avoir perdu son passeport durant son passage en France, elle décide de rester à Paris. Elle commence à chanter devant les cafés et rencontre ainsi Art Menuteau » je ne sais pas si cette anecdote est vraie mais elle le mériterait.


Nadéah est une australienne, fille d'immigrés qui est tombée dans la musique dès son plus jeune âge, influencée par les disques de Pink-Floyd et Led Zep trouvés dans la collection maternelle. À l'adolescence, elle commence à jouer de la guitare et à chanter et à 18 ans elle part pour Londres et Paris où elle rencontre des musiciens et collabore à plusieurs projets. Multiplicité de racines, multiplicité d'influences, multiplicité de relations, Multiplicité de pays, voilà qui peut, peut-être, expliquer la diversité de la musique de Nadéah.
Vous l'aurez compris, je suis tombé sous le charme de Nadéah et de sa musique : une belle rencontre que je ne peux que vous encourager à essayer de faire.





















































Jean Philippe Trotier

Aucun commentaire :